Formulaire de recherche

Vous êtes ici

Les aventures de Petite Liberté

 

 

Ce film d’animation a été réalisé par une classe de CM2 de l’école Pfister dans le cadre de leur participation au projet académique « Lire la Ville » au cours de l’année scolaire 2015/2016. A travers ce projet, l’enseignante, Mme Dugard,  a voulu  amener les élèves à s’intéresser à leur lieu de vie à savoir la ville de Colmar.

Le choix s’est porté sur la réalisation d’un film d’animation utilisant la technique du stop motion avec l’aide d’un cinéaste professionnel, Olivier Hansz de la société Synovie images.

 Couverture pour le film d'animation réalisé une classe de CM2

 

Colmar étant la cité de Bartholdi, l’héroïne du film a tout naturellement été la réplique de la Statue de la Liberté à l’entrée de Colmar.  Elle entraîne dans sa quête, ses « frères », les autres statues que Bartholdi a réalisées à Colmar. Cette quête est prétexte à présenter des bâtiments remarquables ainsi que des personnalités  colmariennes.

Le projet s’est déroulé sur toute l’année, les élèves se sont rendus au centre-ville découvrant son architecture  et saluant les nombreuses statues érigées sur les différentes places de la ville.

Pour écrire un scénario certes imaginaire mais  « réaliste », ils ont étudié la vie de quelques héros colmariens comme le général Rapp, l’amiral Bruat ou le physicien Hirn sans oublier Auguste Bartholdi. La visite du musée Bartholdi a été incontournable et les a fascinés. 

La réalisation du film a nécessité beaucoup de patience et des heures de travail.  Chaque élève a dû fabriquer un personnage. Après l’écriture des dialogues, il a fallu enregistrer les voix puis « tourner » les images. Plus de 3500 photos ont été prises.

Les enfants ont mis beaucoup d’enthousiasme et d’énergie dans ce projet. Compte tenu de la diversité des tâches à accomplir, ils ne se sont jamais ennuyés. Cette aventure a été l’occasion pour eux de surmonter leurs doutes, de faire preuve de persévérance et d’être fiers de leurs productions et en particulier de la réalisation finale, à savoir le film.

Ce projet a permis de susciter la motivation des élèves, de les faire entrer dans les apprentissages scolaires et surtout de développer leur estime de soi.